Envie de participer ?
Rubrique Equipe de France

15 JUILLET 2018 : CHANTONS SOUS LA PLUIE

 

 

Vainqueurs (4-2) de la Croatie en finale le dimanche 15 juillet à Moscou (Russie), les Bleus de Didier Deschamps décrochent une deuxième étoile de champion du monde pour le football français, vingt ans après celle de 1998.

 

Un déluge s'abat sur le stade Loujniki et l'orage gronde dans le ciel sombre de Moscou, zébré par les éclairs. Mais la Coupe du monde brandit par Hugo Lloris, sur un podium autant noyé d'eau que de bonheur, brille elle de tout son éclat. Et une deuxième étoile, étincellante, luit au-dessus du football français.

Cette image, parmi tant d'autres, appartient à l'histoire de ce dimanche 15 juillet 2018 associé pour toujours au deuxième titre de champion du monde de l'Équipe de France. En finale de la Coupe du monde organisée en Russie, les Bleus de Didier Deschamps ont battu (4-2) la Croatie (20e au classement de la FIFA) et rejoint, vingt ans après, leurs aînés du 12 juillet 1998 dans la légende du sport tricolore.

Une finale, ça se gagne. Pendant deux ans, depuis leur finale de l’Euro 2016 perdue (0-1) contre le Portugal, au Stade de France, le sélectionneur et les siens avaient ruminé autant qu’ils avaient médité cette implacable vérité, et s'étaient promis de l’asséner à leur tour le moment venu. En ce 15 juillet 2018, pour la troisième finale de Coupe du monde de l'Équipe de France après celles de 1998 et 2006, tous savaient que l’heure était arrivée de tenir cette promesse, afin de conquérir le plus beau et le plus envié de tous les titres. Promesse tenue ! Déterminés, efficaces et réalistes, les Bleus ont disputé la finale qu’ils avaient imaginée et préparée.

 

Un but contre son camp de Mario Mandzukic (1-0, 18e), un penalty d'Antoine Griezmann (2-1, 38e) après intervention de la VAR, en première période, et deux réalisations de Paul Pogba (3-1, 59e) et Kylian Mbappé(4-1, 65e) après le repos ont ainsi permis aux coéquipiers d'Hugo Lloris de s'imposer dans cette finale, disputée sous les yeux du président Emmanuel Macron.

Ce sacre récompense six années de travail. Nommé par Noël Le Graët au mois de juillet 2012, Didier Deschamps a su bâtir une équipe jeune, conquérante et talentueuse. Le patron des Tricolores a fait preuve d’audace en emmenant en Russie un groupe de 25 ans et 10 mois de moyenne d'âge, le deuxième plus jeune après le Brésil champion du monde 1970 (25 ans et 9 mois). Le voilà l'égal du Brésilien Mario Zagalo et de l'Allemand Franz Beckenbauer, sacrés avant lui en tant que joueur puis sélectionneur.

 

COMPOSITION FRANCE

JOUEURS TITULAIRES
REMPLAÇANTS

COMPOSITION CROATIE

JOUEURS TITULAIRES
  • SUBASIC Danijel 

  • VRSALJKO Sime 92' 

  • LOVREN Dejan 

  • VIDA Domagoj 

  • STRINIC Ivan 81' 

  • BROZOVIC Marcelo 

  • MODRIC Luka 

  • RAKITIC Ivan 

  • REBIC Ante 71' 

  • MANDZUKIC Mario 

  • PERISIC Ivan

REMPLAÇANTS
  •  

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.