Reprise Match : Procédure de nettoyage, de désinfection et d’aération

5.3. Procédure de nettoyage, de désinfection et d’aération


Les opérations de nettoyage, de désinfection et d’aération doivent être réalisés dans le respect des chapitres 10, 11 et 12 de l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique en date du 24 avril 2020 regroupant les préconisations relatives à l’adaptation des mesures barrières et de distanciation sociale à mettre en oeuvre en population générale, hors champs sanitaire et médico-social, pour la maîtrise de la diffusion du SARS-CoV-2.
5.3.1. Nettoyage
● Pour nettoyer les surfaces, il conviendra d’utiliser des produits contenant un tensioactif (solubilisant les lipides) présent dans les savons, les dégraissants, les détergents et les détachants.
● De façon générale, il conviendra de ne pas remettre en suspension dans l'air les micro-organismes présents sur les surfaces (ne pas utiliser de jet d'eau à haute pression, ne pas secouer les chiffons...), mais d'employer des lingettes pré-imbibées ou à imbiber du produit de son choix, des raclettes...etc.
● Les moquettes pourront être dépoussiérées au moyen d'un aspirateur muni d'un filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air), filtre retenant les micro-organismes de l'air rejeté par l'aspirateur.
5.3.2. Désinfection
● Lorsque l'évaluation des risques le justifie, une opération de désinfection au moyen d’un produit virucide, répondant à la norme NF 14476, doit être effectuée en plus du nettoyage.
● Une désinfection initiale des gradins et des sièges doit être effectuée avant la réouverture du site au public.
● Dans le cadre de l’entretien régulier, si les lieux n’ont pas été fréquentés dans les 5 derniers jours, le protocole habituel de nettoyage suffit. Aucune mesure spécifique de désinfection n’est nécessaire.
● Les opérations de désinfection ne doivent être réalisées que lorsqu’elles sont strictement nécessaires car l'usage répétitif du désinfectant peut créer des micro-organismes résistants au désinfectant. Par ailleurs, une désinfection inutile constitue une opération de travail à risque pour les collaborateurs (exposition aux produits chimiques, etc.).
● Une attention particulière doit être portée à la désinfection régulière (plusieurs fois par jour) de tout objet ou surface régulièrement touché et susceptible d’avoir été contaminé, comme les poignées de porte et de fenêtre, rampes d’escalier ou d’escalators, garde-corps, boutons d’ascenseur, écrans tactiles ou tout équipement collectif…etc.
5.3.3. Aération et ventilation
● Les différents espaces fermés à l’intérieur du stade devront être aérés régulièrement (pendant 15 minutes deux fois par jour au minimum), si possible portes ouvertes.
● Il est également nécessaire de bien aérer les espaces après le nettoyage.
● L’utilisation de la climatisation doit se faire dans le respect des dispositions suivantes :
 Vérifier l’absence de mélange et de l’étanchéité entre l’air repris des locaux et de l’air neuf dans les centrales de traitement d’air afin de prévenir l’éventuelle recirculation de particules virales dans l’ensemble des locaux par l’air soufflé ;
 Utiliser des filtres les plus performants possibles au plan sanitaire en réalisant un nettoyage et une désinfection régulière de ceux-ci ;
 Eviter de diriger les flux d’air de l’aération ou de la climatisation en direction des personnes ;
 Ne pas obstruer les ventilations, les entrées d’air et les bouches d’extraction.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.