Fédération Française de Football

Madame la Présidente, Monsieur le Président,


La France et le monde sortent d’une période d’une exceptionnelle gravité. La santé et la sécurité de tous sont les préoccupations qui doivent nous guider. Je souhaite exprimer avant toutes choses toute l’amitié et la sympathie de la famille du football à ceux qui ont été durement frappés par ce virus qui a causé tant de souffrance.

La situation sanitaire s’améliore, et c’est le résultat des efforts de chacun. Mais nous ne devons pas baisser la garde. Les conséquences d’un relâchement seraient catastrophiques. Nous voyons trop d’images de matchs de football organisés illégalement, au mépris des interdictions toujours en vigueur. Ces matchs ont bien évidemment lieu en dehors de toute initiative de nos clubs, de nos districts et de nos ligues. Nous devons chacun rappeler sans cesse les consignes fermes qui s’imposent.

Ces scènes déplorables soulignent également à quel point le football est un espoir, une bouffée d’oxygène, un lien indispensable pour tous ceux qui le pratiquent et le font vivre. Le football, vous le savez, ne peut reprendre aujourd’hui dans des conditions normales. Mais nous devons préparer l’avenir. Aussi, j’ai le plaisir de vous informer que deux guides vous seront mis à disposition en début de semaine prochaine pour anticiper la reprise d’activité au sein des clubs et dans le cadre du soutien à la réouverture des écoles. Ces guides d’appui à la reprise d’activité seront évolutifs en fonction de l’assouplissement des consignes sanitaires, et permettront à tous les clubs qui le souhaitent d’initier une activité selon des modalités respectant les règles sanitaires. Vos Ligues et vos Districts sont à vos côtés pour vous donner tout l’appui nécessaire pour construire ce travail de reprise.

Je sais également que la crise que nous vivons a un impact fort sur vos finances, comme c’est le cas pour tout le monde du sport. Votre Fédération, vos Ligues, vos Districts se mobilisent pour vous accompagner. Nous mettons collectivement en place un fonds de solidarité, qui va permettre à chaque club qui en fera la demande (via Footclubs) de bénéficier d’une aide de 10€ par licencié afin de faciliter le redémarrage de l’activité et l’accueil des licenciés. La FFF renforcera, sur la saison à venir, les aides à l’emploi et à la formation à hauteur de 1,25 million d’euros. Elle attribuera une dotation exceptionnelle en matériel pour tous les clubs de moins de 100 licenciés. Enfin, la FFF renforcera les aides existantes pour les clubs évoluant dans les championnats qu’elle organise (licences clubs, indemnités kilométriques). Les Ligues et les Districts pourront compléter cet effort par des actions locales au profit des clubs de leurs territoires. Ce sont ainsi au moins 30 millions d’euros d’aides supplémentaires qui seront attribuées, permettant d’atteindre 300 millions d’euros d’aides fédérales au football amateur sur trois saisons.

La fin de saison que nous avons vécue n’a été souhaitée par personne, et les décisions que nous avons prises étaient difficiles. Nos choix ont été guidés par deux volontés. La première, c’est de se fixer une ligne de conduite commune, harmonisée sur tout le territoire, et la plus proche possible de nos règlements pour garantir l’équité entre les clubs. La seconde c’est de ne pas sacrifier l’avenir par des choix de court terme dont les conséquences auraient été néfastes à moyen terme. Ces choix peuvent ne pas être compris, mais toute décision aurait fait l’objet de critique. La Fédération a tenu un cap, et souhaité mettre en place une ligne de conduite unique entre football professionnel et football amateur.

Le début de saison prochaine constitue un défi majeur pour tout le football français. Nous devons créer les conditions pour que les licenciés et les parents de nos licenciés puissent venir en toute confiance. Dans ces circonstances exceptionnelles, je sais que notre football pourra s’appuyer sur la démarche de structuration entreprise dans les clubs depuis de nombreuses années et sur l’énergie et la conviction de nos bénévoles pour trouver les solutions. Merci pour votre engagement.

Sportivement,


Noël LE GRAËT

Président de la Fédération Française de Football

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.